HUNA : Relation humain-nature : approche interdisciplinaire et démarche réflexive

HUNA : Relation humain-nature : approche interdisciplinaire et démarche réflexive

Responsable : Claire Damesin

Lieu : campus d’Orsay

1 semaine, 3 ECTS, pour P et R

Dans une société où il est demandé aux scientifiques de s’impliquer et où les problèmes environnementaux sont, on ne peut plus d’actualité, les écologues deviennent très sollicités pour résoudre les problèmes de dégradation de la nature, améliorer la co-habitation, ou structurer des paysages. Pour garder un esprit critique vis-à-vis du rôle qu’il peut et veut jouer dans ce contexte, la compréhension par le scientifique écologue des ressorts de sa propre relation avec la nature apparaît essentielle. En effet, comment faire évoluer la relation « société-nature », si l’on ne connait pas les déterminants de notre propre relation à la nature, ni l’importance de sa subjectivité ?

But : donner de solides bases pluridisciplinaires pour une réflexion sur la relation humain-nature à l’échelle individuelle. Ainsi permettre à l’étudiant de développer une vision personnelle qui servira ses choix d’orientation et de positionnement en tant qu’écologue scientifique que ce soit dans le cadre de la recherche ou de l’expertise.

Cette UE propose d’examiner la relation entre humain-nature à l’échelle individuelle sous différents angles (intellectuel, psychologique, émotionnel, créatif, culturel, existentiel) soulevant par là même des questions relatives à l’interaction entre démarche scientifique et ressenti, à la limite entre objectivité et subjectivité, à l’éthique personnelle et au rôle de la connaissance dans notre rapport à la nature. L’UE établit des ponts entre plusieurs disciplines notamment l’écologie scientifique, l’art, la psychologie, la philosophie et l’anthropologie. Elle est à la fois théorique et pratique. Elle offre des concepts et outils issus de domaines très différents pour éclairer et interroger les multiples facettes de notre relation avec la nature. Elle permet à l’étudiant de caractériser sa propre relation avec la nature et d’examiner comment celle-ci prend place dans la vision de son rôle en tant qu’écologue et comment elle peut l’aider à assumer ses choix professionnels au sein de la société.

Modalités de contrôle des connaissances :

1ere session : 1 note de projet (présentation orale)

2eme session : un rapport écrit (sujet d’ordre synthétique)

| Plan du site