Parcours "Écologie Évolutive et Fonctionnelle " (EVEF)

L’étude de la biodiversité exige de comprendre les mécanismes écologiques et évolutifs qui expliquent son origine, son fonctionnement et sa dynamique dans des environnements complexes et changeants. Le parcours «  Écologie évolutive et fonctionnelle  » offre une opportunité de formation unique pour appréhender ces spécificités à l’interface entre les composantes biotiques et abiotiques de l’environnement, entre les divers processus conduisant à la diversité du vivant à travers les échelles de temps et d’espace.

Au carrefour des avancées les plus récentes en matière de recherche en écologie et en évolution, ce parcours ambitionne de traiter de concepts nouveaux, de rationaliser les pratiques, d’améliorer les prédictions à long terme de la dynamique et du fonctionnement des écosystèmes.

Organisation
Afin d’aider les étudiants à orienter leur formation au plus près de leur projet personnel, le parcours propose 3 menus de spécialisation :
- Menu Biodiversité et Fonctionnement des Écosystèmes (BIFE)
- Menu Écologie Evolutive (EVOL)
- Menu Écologie théorique et Modelisation (ETMO)
- Menu Libre "Écologie évolutive et fonctionnelle" également possible.

Objectifs
Formation de chercheurs et enseignant-chercheurs en écologie

  • Maitriser les concepts et les mécanismes fins en écologie
  • Démarches scientifiques, méthodologies, expérimentation, modélisation, créativité, publications
  • Thématiques de recherche fondamentale en écologie
    - Écologie comportementale
    - Dynamiques des populations et des écosystèmes
    - Grands cycles biogéochimiques
    - Impact des changements globaux
  • Comprendre les enjeux de ces recherches

Débouchés

  • Recherche académique (chercheurs / enseignant-chercheurs)
    Instituts de recherche publiques (universités, Grandes écoles, Muséum, CNRS, CIRAD, INRA, IRD, ENGREF…)
  • Profession non-académique -Entreprises du secteur privé (environnement, phytosanitaire, agro-alimentaire)

Responsables
pour Sorbonne Université : J. Gasparini & X. Raynaud
pour l’Université Paris Saclay : S. Bazot & T. Spataro
pour le MNHN : M. Mouchet
(voir détails)

| Plan du site