Code : INGS Semestre : M2S1 ECTS : 6

INGS : Ingénierie et Services écologiques (UPSud/AgroParisTech)

Localisation des cours : AGROPARISTECH - ENGREF

Responsables :

Nathalie FRASCARIA-LACOSTE, Professeur AgroParisTech

Florence HULOT, MdC UPSud

Sophie JOIMEL-BOULANGER MdC contractuel AgroParisTech

- UMR 8079 UPSud-CNRS AgroParisTech Ecologie Systématique et Evolution, ORSAY
- AgroParisTech Laboratoire Biogéochimie et Ecologie des Milieux Continentaux, THIVERVAL GRIGNON


Objectifs :

L’ingénierie écologique désigne les savoirs scientifiques et les pratiques, y compris empiriques, mobilisables pour la gestion des milieux naturels, de leurs ressources et des services écosystémiques, la conception, la réalisation et le suivi d’aménagements ou d’équipements inspirés de, ou basés sur les mécanismes qui gouvernent les systèmes écologiques. Elle fait appel à la manipulation, le plus souvent in situ, parfois en conditions contrôlées, de populations, de communautés ou d’écosystèmes, au pilotage de dynamiques écologiques naturelles et à l’évaluation de leurs effets désirables ou indésirables. C’est une ingénierie centrée sur le vivant et la biodiversité envisagés comme moyen ou comme objectif d’action.
Le succès international actuel de l’ingénierie écologique s’explique par l’émergence de problèmes environnementaux locaux et globaux multiples, la crise de l’énergie, le mouvement culturel vers une réconciliation avec la nature et, surtout, l’évolution législative et réglementaire. Dans ce dernier domaine, on peut citer le “clean water act” aux USA, la directive cadre européenne sur la qualité écologique des eaux de surface, le marché des droits d’émission de carbone en Europe, les projets français de mécanisme “compensatoire” sur la biodiversité, la nouvelle politique agricole commune…
L’idée dans ce module est de fournir aux étudiants qui se destinent à la gestion de l’environnement ou à la recherche sur la valeur fonctionnelle de la biodiversité, des connaissances spécialisées sur l’impact de la biodiversité sur un certain nombre de fonctions des écosystèmes qui présentent une valeur reconnue pour les sociétés humaines. On se propose ici d’examiner les modes d’actions pour faire évoluer un système écologique vers un état souhaité. La biodiversité sera envisagée à l’échelle de l’espèce et du groupe fonctionnel, ainsi qu’en termes d’interactions écologiques et de structuration spatiale.

Thèmes abordés :

- Introduction à l’ingénierie écologique

- Ingénierie écologique, restauration écologique et anthropologie

- La restauration écologique vue par un économiste

- Application de l’Ingénierie écologique à la gestion des hydrosystèmes, exemples et bilan - Dynamique et évaluation des systèmes socio-écologiques

- Génie écologique contre l’érosion en montagne

- Agroforesterie depuis le concept, les illustrations et son développement dans les pays du Sud

- L’ingénierie écologique dans l’entreprise (DERVEN)

- Services écosystémiques du sol : mesure et évaluation, techniques biophysiques et économiques, les bases biophysiques de la gestion durable des sols, les bases économiques, outils pédagogiques et formation.

- Colloque Gaié : chaque année les étudiants participent à une journée de colloque sur un thème particulier en lien avec l’ingénierie écologique


Contrôle des connaissances

Première session

Une synthèse par étudiant d’une page sera demandée à la fin de la première semaine du module (25% de la note) . Un projet par groupe sera proposé et le rendu écrit comptera pour 75% de la note. Une soutenance orale sera demandée pour présenter le projet mais ne comptera pas dans l’évaluation.

Deuxième session

une synthèse d’articles avec un rendu écrit est proposée.

| Plan du site