Organisation des études M1 et M2


M1S1 (premier semestre de M1)

Ce semestre se déroule principalement dans l’établissement d’inscription de l’étudiant. Les impératifs d’organisation pédagogique (unités d’enseignement étalées dans le temps, se déroulant en parallèle) ne permettant pas le panachage entre établissements, notamment dans la période septembre-décembre. Les UE obligatoires se concentrent dans ce semestre. Elles peuvent différer selon les établissements.

Organisation du M1 S1 à l’UPSaclay

Les étudiants inscrits à l’UPSaclay en master Biodiversité Ecologie Evolution BEE suivront 4 UE obligatoires en écologie (Ecologie fonctionnelle, Ecologie évolutive, Modélisation en biologie des populations et des écosystèmes, Méthodes et mesures en écologie). Ils suivront une UE obligatoire d’Anglais dont les crédits compteront pour le M1S2. A cela s’ajoutent les enseignements du tronc commun de la School BASE : une UE Grands défis de l’Environnement (conférences) et une UE de Statistiques. D’autres UE du tronc commun de la School pourront être prises en plus et seront validées par une attestation de réussite. Les étudiants peuvent aussi compléter ce semestre par un UE au choix dont les ECTS compteront pour le deuxième semestre.

Organisation du M1 S1 à l’UPMC

Les étudiants inscrits à l’UPMC en spécialité EBE suivront les enseignements de tronc commun de mention SDUEE : Statistique, Analyses et Traitement des données, Grandes Questions Environnementales, Anglais. A cela s’ajoutent trois UE de formation fondamentale : Problématique actuelle en Biodiversité partagée avec la spécialité SEP de SDUEE, Ecologie Evolutive et Dynamique des populations et Ecologie des communautés et des écosystèmes.

Organisation du M1 S1 à l’ENS

Les étudiants inscrits à l’ENS suivront 3 UE obligatoires (Génétique évolutive, Ecologie évolutive, Biologie des systèmes biologiques), 1 UE hors spécialité (à choisir dans le programme des autres parcours de l’ENS, et 2 UE transversales. Seules cinq UE seront comptabilisées pour le parcours M1, la sixième comptant pour la formation pré-doctorale.

Organisation du M1 S1 au MNHN

Les étudiants inscrits au MNHN en spécialité EBE suivront les enseignements de tronc commun de la mention "Evolution, Patrimoine Naturel et Sociétés" : Sciences de la nature et de l’homme : histoire des idées, Anglais scientifique, Statistiques, et Droit du patrimoine naturel in situ et ex situ. A cela s’ajoutent trois UE de formation fondamentale : Problématique actuelle en Biodiversité partagée avec la spécialité SEP, Des gènes aux écosystèmes, et Ecologie fonctionnelle des Systèmes côtiers Naturels et Anthropisés.

M1S2 (deuxième semestre de M1)

Ce semestre est très librement ouvert vers les établissements partenaires, et même vers l’étranger. L’organisation modulaire de l’enseignement doit permettre à l’étudiant d’acquérir 30 crédits ECTS panachés librement entre établissements, sous les conseils des responsables de la formation.
Le semestre se termine par un stage de fin d’année obligatoire, sur une thématique agréée par les responsables de la formation.

Les étudiants de l’UPSaclay, devront suivre des enseignements de l’UE "Grands défis de l’environnement : approche pratique", de l’UE de Biostatistiques.

Les étudiants de l’UPMC, Mention SDUEE, devront suivre les enseignements de tronc commun de statistique ainsi que des enseignements en génétique des populations.

Les étudiants du MNHN, Mention EPNS, devront suivre des enseignements en génétique des populations.

Les étudiants de l’ENS ont la possibilité de réaliser un stage long soit à l’étranger (24ECTS) soit en France (18ECTS). Ils complèteront leur semestre avec une UE de langue (3ECTS) et une UE Insertion professionnelle (3ECTS) voire une UE libre (6ECTS).

M2S1 (premier semestre de M2)

Durant ce semestre, les étudiants doivent valider 30 ECTS en suivant un nombre adéquat d’UE d’enseignement avancé (UE de 3 ou 6 ECTS) qu’ils choisissent parmi une quarantaine. Une harmonisation des calendriers permet de panacher les UE proposés par les différents établissements partenaires. Les choix d’UE sont organisés suivant des propositions de parcours (cf. Parcours types). Ils sont validés par les responsables de formation spécialistes des thématiques des parcours.

M2S2 (deuxième semestre de M2)

Lors de ce semestre, les étudiants suivent un stage de formation obligatoire dans un laboratoire (parcours Recherche), des organismes publics ou privés ou une entreprise (parcours Professionnel). Le stage de Recherche a une soutenance en juin (soit une durée de 5 mois) pour un accès aux concours des Ecoles Doctorales. Le stage Professionnalisant a une soutenance début octobre (soit une durée de 8 mois) ce qui permet une immersion approfondie dans le monde de l’entreprise et une présentation devant les étudiants des parcours Professionnel de la promotion suivante.

Différents types d’UE :

UE obligatoire

En M1S1, UE permettant d’acquérir des connaissances fondamentales indispensables pour tous les parcours à choisir en M2.

En M2, UE indispensables pour valider un parcours type (voir la description des parcours-types).

UE de spécialisation

UE de M2 à choisir dans une liste restreinte pour valider un parcours (voir la description des parcours-types). Dans le cas ou des UE équivalentes seraient prises éventuellement en M1, l’étudiant pourra choisir d’autres UE ou des stages en accord avec les responsables.

UE d’ouverture ou libre

UE laissée au choix de l’étudiant mais devant être approuvée par l’équipe pédagogique en cohérence avec la formation ou le parcours M2 choisi. Cette UE peut être une UE proposée par un autre master.

UE de Stage d’orientation

Ce stage s’effectue en M1. Il fait l’objet d’un rapport et d’une soutenance orale. Il peut se dérouler tout au long de l’année (1 jour à une demi-journée par semaine) ou au second semestre (durée maximale de deux mois) car l’emploi du temps le permet.

UE de Stage de formation

Ce stage de M2 s’effectuera dans un laboratoire ou une entreprise aussi bien en France qu’à l’étranger. Sa durée est de 5 mois pour les stages de type "recherche" et jusqu’à 8 mois, dont 6 dans la structure, pour les stages de type "professionnel". Il fait l’objet d’un rapport et d’une soutenance.

| Plan du site