Code : EGVT Semestre : M1S2 ECTS : 6

EGVT : Ecosystèmes et groupements végétaux terrestres : dynamique et évolution (UPMC)

Localisation principale : UPMC

Responsable : Jean-Yves Dubuisson, Professeur UPMC

Effectifs prévus : 20-40


Objectifs :

Cette UE présente les pré-requis pour les étudiants qui souhaitent afficher une dominante végétale à un cursus en écologie des écosystèmes et des communautés et écologie et biologie de la conservation, et un pré-requis pour les UE « Forêts : Dynamique et gestion en régions tempérées et tropicales » et « Arbres et Bois ».

Les groupements végétaux terrestres façonnent et ont façonné les paysages de la terre depuis le Paléozoïque et leur influence (réciproque) sur l’évolution des faunes terrestres n’est plus à démontrer. En dehors des déserts hyper-arides, les nombreux et divers biomes terrestres sont caractérisés par des associations végétales particulières et la (co)-existence des espèces dans les divers milieux repose pour une bonne part sur des adaptations dites écologiques parfois fortes (la plante ne peut « échapper » à son milieu). Cette UE se propose de décrire les différents groupements végétaux de la terre en insistant plus particulièrement sur certains milieux extrêmes ou marginaux (comme les mangroves, les tourbières, les milieux semi-arides à arides…) supposant souvent des spécialisations ou adaptations particulières chez les plantes. Le groupement végétal sera donc abordé sous un angle non seulement descriptif mais aussi via la dynamique de sa diversité (colonisation, compétition et co-existence infra et inter-spécifique, mutualismes et/ou parasitisme, relation entre productivité et diversité, évolution des stades de pionniers à « climaciques », formations secondaires, anthropisation…) et des adaptations des plantes qui le constituent.

Plan des enseignements :

  • Diversité et dynamique des groupements végétaux fossiles et actuels (forêts, savanes, mangroves, prairies, tourbières…)
  • Notion de successions végétales (dans le temps et l’espace)
  • Histoire et diversité des adaptations écologiques chez les plantes (halophytisme, hydrophilie, épiphytisme, lianescence, carnivorie, parasitisme, myco-hétérotrophie…)
  • Méthodes de télédétection et cartographie végétale
  • Notions de phytogéographie et phytosociologie
  • Excursion Terrain
  • Visite serre

Contrôle des connaissances :

Ecrit : /100

| Plan du site